Temps de lecture : < 5 min
#4

La protection des actifs

Le système de protection des créanciers luxembourgeois ou "Triangle de Sécurité" : un des grands atouts du contrat d’assurance-vie.

Faisant suite aux directives européennes vie qui ont instauré le marché unique et la libre circulation des services à partir d'un agrément unique pour les compagnies d'assurance, il est apparu nécessaire d'assurer une protection des créanciers d'assurances par la mise en place de règles communautaires.

Historique du système de protection des actifs

La Directive européenne de 2001 sur l’assainissement et la liquidation des entreprises d’assurance a offert aux Etats membres la possibilité de choisir entre deux options en matière de traitement de créances d'assurances : 

  • accorder un privilège absolu aux créances d'assurances ;
  • accorder un rang spécial aux créances d'assurance. 

Le Luxembourg, lors de la transposition de la directive fait le choix de la première option.

Le "Triangle de sécurité" Luxembourgeois

Le système de protection des actifs luxembourgeois repose sur deux piliers :

  • l'accord d'un privilège absolu aux créanciers d'assurance ;
  • la ségrégation des actifs.

L'expression "Triangle de Sécurité" désigne la relation tripartite entre la Compagnie d'assurance, la banque dépositaire et le Commissariat aux Assurances, matérialisée par une convention de dépôt.

Rôle et obligations de chaque partie

La Compagnie d'assurance reçoit les primes de ses souscripteurs et en devient alors propriétaire, les souscripteurs détenant en contrepartie une créance sur la compagnie d'assurance. Cette créance des souscripteurs donne lieu à la mise en place du système de protection des actifs. La Compagnie d'assurance a l'obligation de:

  • constituer des provisions techniques au passif de son bilan afin de garantir les engagements pris par les souscripteurs ;
  • établir  un inventaire permanent des actifs représentatifs dans le but de constituer un patrimoine distinct ;
  • faire preuve d'une marge de solvabilité suffisante.

Le Commissariat aux Assurances a un rôle de supervision et de contrôle. Il peut en cas de défaillance, bloquer les comptes de la compagnie auprès de la banque dépositaire.

La banque dépositaire a pour rôle quant à elle de détenir les actifs représentatifs des engagements des compagnies d'assurance.

Une protection encore renforcée par la loi du 10 août 2018

Le Luxembourg a, à l'occasion de la transposition de la directive IDD, saisi l'opportunité de renforcer encore davantage le régime de protection des créances d'assurance en venant préciser les modalités de mise en œuvre du "Triangle de Sécurité" et en individualisant la protection au niveau du souscripteur.

Le "Triangle de Sécurité" contribue ainsi à la renommée du Luxembourg en tant que place financière, notamment pour la commercialisation des contrats d'assurance-vie. 

AVEZ-VOUS TROUVÉ CET ARTICLE INTÉRESSANT ?
VOUS SOUHAITEZ AVOIR PLUS DE RENSEIGNEMENT ?
Laissez nous vos coordonnées, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.
*Champs obligatoires
Pour en savoir plus
TÉLÉCHARGEZ LE 4ÈME CHAPITRE COMPLET POUR EN APPRENDRE PLUS SUR LA PROTECTION DES ACTIFS
TÉLÉCHARGEZ LE CHAPITRE COMPLET
*Champs obligatoires